Le légume préféré des Français !

Vous êtes ici

Le légume préféré des Français !

Beaucoup d’entre nous ont pu retrouver le chemin du potager. Certes, certains ont toutefois pris du retard, mais pas d’inquiétude, tout est encore possible !

 

Parmi les plantes potagères, les solanacées ont pour la plupart des cycles végétatifs longs et doivent être implantées en priorité. Bien qu’elles auraient dû être plantées en mars-avril, les incontournables pommes de terre peuvent encore être tentées à condition d’avoir acheté les plants avant le confinement ou de trouver des plants encore convenables en jardinerie. Quelques variétés sont aussi encore disponibles en vente en ligne. Avec un cycle de culture de 75 à 120 jours selon les variétés, toutes les variétés peuvent être plantées jusqu’à fin mai.

 

Certes, lors de plantations tardives, les cycles végétatifs sont nettement rallongés à partir du 15 juillet avec les jours qui diminuent. Mais dans tous les cas, vous récolterez vos pommes de terre nouvelles en juillet et celles de conservation, même les plus tardives, au plus tard fin septembre ou début octobre. Si vous disposez encore de tubercules sains de votre récolte 2019, tentez une seconde expérience : prélevez les calibres moyens (25 à 50 mm), dégermez-les si besoin, et stockez-les au frigo (+ 4 à + 6 °C) jusqu’à mi-juin. Disposez-les alors en extérieur à mi-ombre pour relancer la germination.

 

Quand les tubercules présenteront à nouveau des germes courts, trapus et robustes, plantez-les vers la mi-juillet sur une planche libérée… vous récolterez une seconde fois, au fur et à mesure de vos besoins, de délicieuses pommes de terre toujours fondantes et nouvelles de fin octobre à mi-novembre.

 

Enfin, quelle que soit votre date de plantation, plantez ces chers tubercules en sol bien ameubli et amendé et apportez une attention toute particulière à l’arrosage. Arrosez régulièrement (2 à 3 L / m² / semaine) du buttage à la floraison, puis généreusement (4 à 6 L / m² / semaine) durant toute la période de la floraison. Réduisez progressivement les arrosages ensuite.

 

Alors, qu’elles soient fermes, fondantes, farineuses ou même colorées…à vos patates !

Partager

Twitter icon
Facebook icon
LinkedIn icon
e-mail icon




En cours de chargement