Purins et autres « élixirs » de plantes

Vous êtes ici

Purins et autres « élixirs » de plantes

Les vertus des plantes sont utilisées depuis l’antiquité dans des préparations naturelles pour renforcer et stimuler les défenses immunitaires des plantes cultivées.

 

Les préparations naturelles à base de plantes (décoction, purin, infusion et macération) agissent de diverses manières, soit physiquement en formant une barrière à la surface des tissus végétaux, soit en stimulant les défenses immunitaires et la vitalité des plantes ou enfin en développant des complexes biochimiques répulsifs face aux ravageurs. Leurs effets peuvent donc être préventifs, curatifs ou répulsifs.

 

Ces préparations s’emploient pures ou diluées dans de l’eau de pluie, principalement en pulvérisation sur le feuillage ou parfois en arrosage au pied des plantes. Leurs principes actifs sont non rémanents et facilement lessivables. Pour une meilleure efficacité, leur utilisation est donc à renouveler régulièrement en pulvérisant aux heures les plus fraîches mais en l’absence de rosée sur le feuillage. Evitez de traiter en cas de pluie annoncée ou avant un arrosage par aspersion.

 

Pour réaliser vos préparations vous-même, trois options d’approvisionnement en plantes s’offrent à vous : la récolte au jardin, la cueillette dans la nature ou l’achat de plantes séchées vendues en poudre ou en brisures. Notez toutefois que certaines préparations les plus courantes sont disponibles en jardineries ou en vente à distance, prêtes à l’emploi.

 

Parmi les principales préparations, plusieurs sont stimulantes et fortifiantes : les purins de pissenlit ou de bardane, les macérations d’ail ou d’achillée et le purin de consoude (fertilisant). D’autres ont une action fongicide préventive : le purin d’oignon et toutes les préparations à base de prêle (infusion, décoction ou purin). Certaines sont répulsives face aux ravageurs : la macération et le purin de fougère (limaces, pucerons, taupins, cochenilles), le purin de lavande (pucerons) et le purin d’absinthe (pucerons, fourmis, chenilles).

 

Quant au purin de pyrèthre (chrysanthemum cinerariaefolium), c’est un véritable insecticide naturel neurotoxique puissant agissant par contact et ingestion à pulvériser avec précaution.

 

Enfin, « la palme d’or » des préparations revient au purin d’ortie qui présente à la fois une action bio-stimulante, fortifiante et fertilisante, une action répulsive contre les pucerons et une action fongicide !

 

Alors suivez les recettes et bonnes préparations !

 

Partager

Twitter icon
Facebook icon
LinkedIn icon
e-mail icon




En cours de chargement