L’ail, le condiment saveur et santé du potager.

Vous êtes ici

L’ail, le condiment saveur et santé du potager.

Plante condimentaire indispensable, l’ail est bénéfique pour la santé. Avec une telle diversité variétale, il peut se cultiver partout ou presque…

Réputé pour ses vertus médicinales et antiseptiques, l’ail parfume de nombreuses préparations culinaires, stimule l’appétit et aide à la digestion. Malgré les apparences, toutes les têtes d’ail ne se ressemblent pas ! Blanc, violet, rose… à gros bulbes ou à petits bulbes… de printemps ou d’automne… il existe une grande diversité de variétés françaises (environ 30) aux qualités variées et aux conditions de culture diverses.

Choisissez votre variété en fonction de votre période de plantation, de votre région et selon la durée de conservation souhaitée. Plantez d’octobre à novembre les variétés d’automne (ail violet ou blanc), vous les récolterez tôt, en juin, mais vous ne les conserverez pas très longtemps, seulement jusqu’à l’hiver suivant. Quant aux variétés alternatives (ail rose à bâton) à planter en janvier / février ou aux variétés de printemps (ail rose) à planter en mars, vous les récolterez plus tardivement, respectivement de juillet à août, mais vous les conserverez très longtemps, jusqu’au printemps suivant.

Peu exigeant, l’ail pousse dans tous les sols pourvus qu’ils soient bien drainés mais pas trop sableux. En terre lourde et argileuse, plantez-le sur buttes ou billons de 10 cm de haut pour éviter les excès d’eau et les risques de pourritures (botrytis). Séparez les caïeux (ou gousses) du bulbe, juste avant la plantation et ne plantez que les plus gros, bien sains et bien formés. Disposez-les pointe vers le haut tous les 10 cm dans des sillons espacés de 30 cm et profonds de 3 à 4 cm. Une fois les sillons comblés de terre, la pointe du bulbe doit être juste à fleur de terre. La suite de la culture se limite à un simple entretien avec des binages réguliers et des arrosages en mai au moment de la formation des bulbes si le temps est sec. Enfin, récoltez vos ails lorsque le tiers supérieur du feuillage est jaune et desséché, soit 7 à 8 mois après la plantation pour les variétés d’automne et 5 mois pour les variétés de printemps.

Alors en novembre, qu’ils soient blancs ou violets, à vos caïeux et tracez vos sillons !

Partager

Twitter icon
Facebook icon
LinkedIn icon
e-mail icon




En cours de chargement