Cookie Consent by Privacy Policies Generator website

Légumes ou fruits ? Comment faire la différence ?

Vous êtes ici

Légumes ou fruits ? Comment faire la différence ?

Légumes ou fruits?

Il est parfois difficile de faire le distinguo entre un fruit et un légume. Découvrez avec Clause Home Garden comment s’y retrouver dans ces deux catégories. Vous allez probablement être surpris ! 
 

Certains légumes sont des fruits ! 
Les légumes et les fruits du potager sont variés et parfois trompeurs… Oui, certains légumes sont des fruits. Le Larousse nous donne la définition du légume comme étant une « plante cultivée dont on consomme, selon les espèces, les feuilles, les racines, les tubercules, les fruits, les graines ; partie consommée de cette plante ». Un fruit peut donc être un légume… car en fait le fruit n’est autre qu’un organe d’une plante. 
 

La descendance, l’objectif des plantes
Vous le constatez sûrement, les plantes, et de facto les plantes cultivées dans votre jardin, ont des formes très variées. Il faut savoir que le but « existentiel » de la plante est de se reproduire et donc d’avoir une descendance. Pour ce faire, chaque espèce développe une stratégie : nos légumes ne dérogent pas à la règle !
Les plantes génèrent presque toutes des graines, c’est la façon la plus simple de se reproduire et de coloniser l’espace. La dissémination des graines peut se faire par le vent (comme le pissenlit), mais aussi par les animaux, soit en étant transportées par l’animal (comme l’écureuil qui fait voyager les noisettes), soit en se faisant manger ! Peu de graines matures sont digérées, certaines ont même besoin de passer par le tube digestif pour ensuite germer. L’animal va ensuite disperser les graines par ses excréments, qui constituent un excellent environnement pour leur développement. 
 

Le fruit, l’organe porteur de graines
Le fruit est le produit d’une fleur. C'est l'organe comestible des plantes à fleurs qui succède à la fleur et protège les graines, noyaux ou pépins. Quand on mange une tomate, un melon, un poivron, une pastèque… on mange un fruit qui contient des graines. Pour ces fruits, les graines sont souvent matures, ce n’est généralement pas le cas des courgettes dont on ne voit souvent que les embryons car on les cueille à un stade trop jeune. D’ailleurs lorsque la fécondation n’est pas bonne, les graines ne sont pas fécondées et on voit souvent le fruit pourrir à son extrémité. 
Pour les haricots et les pois, nous mangeons le fruit ou les graines. Le haricot vert est un fruit immature, le petit pois est une graine presque mure et les haricots secs sont à pleine maturité ce qui permet de les conserver plus longtemps grâce à une plus faible teneur en eau.
 

Les légumes, une multitude d’organes que nous consommons
On mange parfois d’autres parties des légumes qui ont toutes un lien avec la reproduction. Par exemple, quand nous mangeons des radis, des carottes ou des navets, nous consommons des organes de réserve, les racines. La concentration des nutriments dans la racine permet à la plante de survivre durant l’hiver pour avoir assez d’énergie au printemps afin d’assurer la montée à fleurs et donc la reproduction.
D’autres légumes ont été sélectionnés et orientés pour ralentir la montée à fleurs/à graines et ainsi accentuer les mécanismes mis en place par la plante. Aussi les choux-fleurs que nous mangeons sont une multitude de bourgeons que l’on récolte avant la mise à fleurs. De même, une laitue pommée est le stade ultime avant la montaison, la plante ayant atteint la taille adulte optimale pour la reproduction. 

Ainsi, si un légume peut être un fruit, un fruit peut-il être un légume ?

Partager

Twitter icon
Facebook icon
LinkedIn icon
e-mail icon




En cours de chargement